Achat d’un chiot : quelques conseils pratiques

Les chiots sont adorables. Avec leur démarche pataude et leurs grands yeux, ils sont irrésistibles. Cependant, les chiots grandissent et ils ont besoin de beaucoup d’amour, d’attention et de soins. Cela exige de leur consacrer du temps et de l’argent. Ce n’est pas nécessairement un problème, mais il faut en tenir compte lorsque vous envisagez d’acheter un chiot. Si c’est le cas, réfléchissez d’abord aux différentes possibilités et préparez-vous le mieux possible.

Achat d’un chiot : chien de race ou pas ?

Décidez d’abord si vous voulez un chien de race, un chien croisé ou un bâtard. L’avantage du chien de race est que le caractère de chaque race est assez bien connu. Avec plus de trois cents races, vous avez l’embarras du choix. L’inconvénient des chiens de race est que certaines races peuvent être sujettes à des problèmes de santé génétiques. Vous pouvez trouver des compléments d’informations sur Internet concernant la santé des races de chiens. Pour déterminer le chien qui vous convient, informez-vous en détail sur les différentes races.

Si vous préférez adopter un chien croisé, il sera plus difficile de prévoir son futur caractère. Consultez les sites web des refuges pour animaux et des différentes fondations et associations qui recueillent et replacent des chiens : ils connaissent souvent le comportement de certains chiens spécifiques, ainsi que leur caractère. Des chiots sont naturellement aussi proposés sur Internet, mais il est très difficile dans ce cas de déterminer si le chiot provient d’un élevage industriel ou d’un trafic de chiens, ce qu’il faut bien entendu éviter. Il convient de vous documenter sur les différents endroits où vous pouvez acheter un chiot et sur les points dont vous devez tenir compte.

Préparer la maison pour recevoir un chiot

Avant d’être prêt à accueillir un chiot chez vous, vous devrez effectuer certains préparatifs concernant le logement. Veillez par exemple à ce que votre maison soit adaptée à la présence d’un chien et qu’elle soit sans dangers pour lui. Si vous avez un jardin, vous devrez sans doute lui apporter quelques modifications, par exemple enlever une plante toxique ou installer une clôture.

Budget à prévoir pour un chiot

On sous-estime souvent les coûts d’un chiot. Les frais commencent dès l’achat. Un chiot de race coûte plusieurs centaines d’euros et un chiot provenant d’un refuge a également un certain prix. Avant de pouvoir accueillir votre chiot, vous devrez aussi effectuer différents achats. N’oubliez pas que la chère petite boule de poils ne restera pas toujours petite et qu’un chien vit en moyenne dix à douze ans. Sa gamelle doit être remplie chaque jour et, lorsqu’il tombe malade, les frais de vétérinaire peuvent être très élevés. À ceci s’ajoutent les vaccinations, les traitements antipuces et les vermifugations, sans parler d’une éventuelle taxe sur les chiens dans votre commune. Sans aucune exagération, vous devez tout de même prévoir un budget annuel de huit cents à mille euros. Bien entendu, votre chiot vous les rendra au centuple en amour, en joie et en présence.

Qualité de l’alimentation de votre chiot

Comme nous l’avons indiqué, les frais de santé d’un chien peuvent être très élevés. Pour éviter autant que possible les visites chez le vétérinaire, il est conseillé de donner des aliments purs et de bonne qualité à votre chiot, dès son plus jeune âge. Une alimentation saine est une composante essentielle de la santé de votre chien. Nous recommandons donc des aliments sans conservateurs chimiques, sans colorants ni aromatisants artificiels et préparés à partir d’ingrédients biologiques de qualité supérieure. Une étude indique que 87 % des propriétaires de chiens constatent des résultats positifs grâce aux aliments biologiques : une plus belle robe, moins de démangeaisons, une meilleure digestion et plus d’énergie. Les aliments pour chiot de Yarrah sont plus riches en protéines et contiennent tout ce dont le chiot a besoin pour grandir et devenir un beau chien adulte, en pleine santé.

Les soins du chiot

Si l’alimentation est essentielle pour votre chien, vos soins ne s’arrêtent cependant pas là. Vous voulez bien entendu veiller autant que possible à la santé de votre chien. Vous l’emmenez donc chez le vétérinaire pour ses vaccinations et vous veillez à lui éviter d’avoir des puces et des vers. Mais ce n’est pas tout. Votre chien doit être suffisamment actif, car il doit dépenser son énergie. Par ailleurs, la robe de certaines races de chiens requiert des soins particuliers. Chaque chien en a besoin, mais les chiens à poils longs doivent par exemple être brossés ou toilettés plus fréquemment.

Éducation du chiot

Le jeune chiot doit encore tout apprendre et c’est votre rôle de l’y aider. Vous devez par exemple lui apprendre à être propre, pour qu’il ne fasse pas ses besoins dans la maison. Vous devez également l’habituer à la présence d’autres personnes et d’autres chiens, ainsi qu’à des situations sortant de l’ordinaire : c’est le développement de sa sociabilité. Le chiot ne sait pas encore de lui-même ce qui constitue un comportement souhaitable ou non. Son maître n’apprécie pas, par exemple, qu’il gratte, morde ou mendie. Vous pouvez lui faire désapprendre ces comportements, à l’aide de conseils et d’astuces et en vous armant surtout d’une bonne dose de patience. Enfin, vous pouvez également faire éduquer votre chiot dans un centre d’éducation et de comportement pour chiens, qui traitera aussi les points ci-dessus. Votre chien y apprendra l’obéissance et la sociabilité.

L’achat d’un chiot n’est donc pas à prendre à la légère. À présent que vous en savez un peu plus sur l’adoption d’un chiot dans votre famille, vous pouvez prendre une décision plus mûrement réfléchie. Et n’oubliez pas : un chiot coûte du temps et de l’argent, mais il vous le rend au centuple !


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis d'accord avec la déclaration de confidentialité i La déclaration de confidentialité décrit ce qu'il advient des informations que vous nous fournissez. En partageant vos informations avec nous, vous acceptez que nous puissions les utiliser de la manière décrite dans notre déclaration de confidentialité. La version la plus récente est placée sur notre site. Lisez l'intégralité de la déclaration de confidentialité ici .
‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...