Apprendre la propreté à votre chiot en cinq étapes simples

Il n’est pas difficile d’apprendre la propreté à votre chiot : cela demande simplement du temps et de l’attention. Les conseils qui suivent vous expliquent comment procéder.

Étape 1 : Reconnaître

Certains signes vous permettent de voir que votre chiot doit faire ses besoins : il flaire le sol, tourne en rond et/ou s’accroupit. Dès que vous voyez ces signes, prenez votre chiot dans vos bras et placez-le dehors. Cela lui permet de comprendre qu’il doit uriner à l’extérieur. En effet, le prendre dans vos bras l’incite à se retenir. Cela freine son envie d’uriner.

Étape 2 : Déterminer des endroits fixes

Faites faire ses besoins à votre chiot à des endroits fixes, pour qu’il comprenne ce que vous attendez de lui. Choisissez plusieurs endroits, afin d’éviter qu’il ne fasse plus ses besoins qu’à un seul endroit à l’avenir. Lors de vos promenades, restez un peu plus longtemps à ces endroits. Au bout d’un moment, votre chien les reconnaîtra. Récompensez-le s’il y fait ses besoins, puis poursuivez encore un peu la promenade. En effet, si vous rentrez dès qu’il a fait ses besoins, il est fort possible que votre chien se retienne à l’avenir, parce qu’il pensera que sa promenade s’arrêtera dès qu’il aura fait ses besoins.

Étape 3 : Cage pour chien

Les chiens sont par nature des animaux très propres qui ne souillent pas leur propre place. Votre chiot essayera donc de garder sa cage propre et de ne pas y faire ses besoins. Mais il n’y parviendra pas si vous l’y laissez durant des heures. Il ne faut donc pas tenir votre chiot toute la nuit dans sa cage, sans interruption.

Étape 4 : Sortez fréquemment

Vous devez promener régulièrement votre chien, même la nuit ! Surtout au début, vous devrez sortir régulièrement votre chien, pour faire des petites promenades. Au début, promenez votre chiot toutes les deux heures et sortez-le avant et après chaque repas, avant et après avoir dormi et aussitôt après avoir joué. En grandissant, votre chiot pourra se retenir de plus en plus longtemps. En règle générale et à titre indicatif, un chiot de huit semaines peut se retenir d’uriner durant deux heures, un chiot de seize semaines peut se retenir d’uriner pendant quatre heures et un chiot de six mois peut se retenir d’uriner durant six à huit heures, encore qu’il ne soit bien entendu pas idéal qu’il ait à le faire.

Étape 5 : Ne pas punir, mais plutôt récompenser

Il va de soi qu’un petit accident peut arriver. Ne punissez pas votre chien si cela a lieu, car il penserait simplement qu’il n’est pas autorisé à faire ses besoins à proximité de son maître. En effet, il ne fera pas le lien entre le fait d’uriner et sa punition. Il est préférable de récompenser et de féliciter votre chien avec insistance lorsqu’il fait ses besoins aux bons endroits, par exemple quand vous l’avez pris dans vos bras et déposé dehors ou durant une promenade. La récompense stimule le chiot et l’aide à comprendre ce que vous attendez de lui.

Conseil : Chaque chien apprend la propreté à son rythme. Si votre chien n’est toujours pas propre à l’âge de cinq mois, il souffre peut-être d’un problème physique. Dans ce cas, consultez votre vétérinaire. Il pourra déceler tout problème éventuel.

Cours de dressage et d’éducation pour chiot et apprentissage de la propreté

Si vous faites suivre à votre chien des cours de dressage et d’éducation pour chiot, vous pouvez demander au moniteur des conseils et des idées pour vous aider à apprendre la propreté à votre chien. Ces cours peuvent également vous apprendre à réagir correctement aux comportements indésirables, par exemple aboyer de manière excessive, mordre, mendier, etc.


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis d'accord avec la déclaration de confidentialité i La déclaration de confidentialité décrit ce qu'il advient des informations que vous nous fournissez. En partageant vos informations avec nous, vous acceptez que nous puissions les utiliser de la manière décrite dans notre déclaration de confidentialité. La version la plus récente est placée sur notre site. Lisez l'intégralité de la déclaration de confidentialité ici .
‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...