Canicross : la saison d’entraînement

Hello les Yarrathlètes,

Tout d’abord, j’espère que vous allez bien par cette belle météo qui arrive ?!
Qui dit belle météo, dit oiseaux qui chantent, soleil et … adaptation de l’entrainement de nos amis à quatre pattes !
En effet, on n’entraîne pas de la même façon suivant la température. Voici donc quelques conseils que je mets en application.

Les conseils…
1. Quand les températures sont entre 10° et 15° (on parle ici de températures chaudes) :
Je vous conseille de raccourcir votre entraînement traction de 1km, sachant que mes entraînements tractions ne dépassent que très rarement 4 km, ou de le diviser en intervalles réguliers. Tous les kilomètres prendre 30sec de repos par exemple.

2. Quand les températures sont au-delà de 15° (on parle de températures très chaudes) :
Je vous conseille de fortement raccourcir votre entraînement et/ ou de séquencer celui-ci avec de plus gros repos entre les répétitions. Quitte parfois à supprimer la traction et travailler en libre ou en aquajogging.

Les indispensables…
Pour tous vos entraînements, veillez à l’heure à laquelle vous allez pratiquer votre sport. Préférez les heures fraîches du matin (6-7 voir 8h) et celles de nos longues soirées (à partir de 18h30).

1. Si vous entraînez le matin.
Ne nourrissez que très peu votre chien voire pas du tout. Cependant, pour qu’il boive, donnez-lui une heure avant une gamelle d’eau (0,25cl) avec quelques croquettes (5-6) pour être certain qu’il soit hydraté et sans risque de retournement d’estomac.

Juste avant l’entraînement, humidifiez votre chien en lui mouillant ses coussinets, ses oreilles et sa truffe. (Vous pouvez le laisser boire un petit coup vite fait aussi). Parce que ce sont des zones sans poils ou presque qui sont fortement vascularisées, de plus, la plupart des glandes sudoripares du chien se trouvent dans les coussinets du coup, vous l’aidez à se rafraîchir.

A la fin de l’entraînement, laissez-le boire mais petit à petit, s’il ingère une trop grande quantité d’eau, il risque à nouveau un retournement d’estomac.

60 à 90 min après la fin de l’entraînement, vous pouvez lui donner sa ration de croquettes.

2. Si vous entraînez le soir.
Ne donnez pas sa deuxième ration à votre chien, préférez lui donner après l’entraînement. Cependant, pour qu’il boive, donnez-lui une heure avant une gamelle d’eau (0,25cl) avec quelques croquettes (5-6) pour être certain qu’il soit hydraté et sans risque de retournement d’estomac.

Juste avant l’entraînement, humidifiez votre chien en lui mouillant ses coussinets, ses oreilles et sa truffe. (Vous pouvez le laisser boire un petit coup vite fait aussi). Parce que ce sont des zones sans poils ou presque qui sont fortement vascularisées, de plus, la plupart des glandes sudoripares du chien se trouvent dans les coussinets du coup, vous l’aidez à se rafraîchir.

A la fin de l’entraînement, laissez-le boire mais petit à petit, s’il ingère une trop grande quantité d’eau, il risque à nouveau un retournement d’estomac.
60 à 90 min après la fin de l’entraînement, vous pouvez lui donner sa ration de croquettes.

Enfin…
Un entraînement de qualité n’est pas systématiquement synonyme de quantité. Un entraînement de qualité, selon moi, c’est un travail bien effectué sans plus ni moins, c’est un travail réalisé dans le plaisir et dans le respect de chacun.

Effectivement, comme il est dit dans l’article précédent, l’entraînement est en évolution constante suivant quelques facteurs qui sont, pour moi, assez importants

  • L’état de santé physique général du chien (fatigue, blessure,…),
  • L’état de santé psychologique du chien (motivation, démotivation,…),
  • L’écart entre l’entraînement et la compétition,
  • L’approche de l’objectif majeur,
  • La météo (chaud, froid, pluie,…) qui influence aussi sur le terrain (sec, gras, humide,…) et l’heure de l’entraînement.

Tous ces facteurs vont permettre d’établir l’entraînement le plus efficace et répondant le mieux aux besoins du chien.

N’oubliez pas que vous êtes le seul à décider de ce qui est bon ou moins bon pour votre chien car vous le connaissez mieux que quiconque mais une visite de temps en temps chez le véto et une nourriture de qualité comme Yarrah, ne peuvent que lui faire du bien.

À la prochaine et n’hésitez pas à envoyer vos expériences canicross ou autres 🙂


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...