Comment sociabiliser un chaton ?

La sociabilisation du chaton est importante pour son équilibre à l’âge adulte. S’il est correctement sociabilisé, votre chaton s’habitue dès son plus jeune âge aux autres animaux, aux autres personnes et aux autres bruits. Cela permet d’éviter des comportements craintifs ou agressifs. La sociabilisation du chaton est donc très importante ! Voici la marche à suivre.

Importance de la sociabilisation

La sociabilisation est nécessaire pour apprivoiser votre chat et lui donner de l’assurance. Un chat non sociabilisé est souvent plus sauvage et il a peur des gens et des autres animaux. La sociabilisation est surtout très importante si vous voulez habituer le chat à la vie à l’intérieur de la maison ou si vous voulez qu’il soit affectueux et aime venir sur vos genoux. Bien entendu, chaque chat a son propre caractère et aimera plus ou moins les caresses et les contacts, selon l’individu.

À partir de quel âge peut-on sociabiliser un chaton ?

La sociabilisation d’un chaton commence dès sa naissance. L’endroit où un chaton naît et passe les premiers jours et les premières semaines de sa vie détermine en grande partie son comportement à un âge ultérieur. Si le chaton naît dans le salon, par exemple, il est pratiquement aussitôt en contact avec des personnes et des bruits étranges. Dans ce cas, la mère des chatons est souvent déjà bien sociabilisée elle aussi. Les chatons le sentent et adoptent tout naturellement le comportement de leur mère. Les chatons qui naissent à l’extérieur, ou dans une remise de ferme par exemple, sont souvent un peu plus sauvages et plus agités. Dans ce cas, la sociabilisation exigera plus de temps et de patience. La période de sociabilisation du chaton va de sa troisième à sa seizième semaine.

Bon exemple

La mère des chatons se charge d’une grande part de leur sociabilisation. Elle leur apprend les limites de comportement à respecter et leur montre de quoi ils doivent avoir peur ou non. Elle leur apprend également jusqu’où ils peuvent aller dans leurs jeux. Si votre chaton mord beaucoup en jouant, par exemple, c’est peut-être parce qu’il a été enlevé à sa mère trop tôt. C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais séparer un chaton de sa mère avant l’âge de 8 semaines minimum. En vivant avec ses frères et sœurs, le chaton apprend comment il doit se comporter avec les autres chats.

Sociabilisation du chaton

Si votre chaton n’est pas suffisamment sociabilisé ou s’il n’a rien pu apprendre de sa mère ou très peu, du fait de certaines circonstances (il a eu une mère craintive, il est orphelin, etc.), vous devrez le sociabiliser en faisant preuve de beaucoup de patience et en lui accordant beaucoup d’attention. Pour cela, commencez par l’habituer calmement à de nouvelles sollicitations et de nouvelles expériences. Commencez par exemple par le câliner régulièrement, donnez-lui des croquettes sur vos genoux et essayez de le caresser ou de le brosser un peu plus longtemps chaque jour. Si vous avez plusieurs chats ou d’autres animaux dans la maison, ne les réunissez pas tous immédiatement dans un même endroit, mais laissez-les s’habituer peu à peu les uns aux autres. Le plus « faible », généralement le chaton, doit aussi pouvoir se rendre facilement dans un endroit où il se sent en sécurité. Si vous voyez que les rencontres se passent bien, laissez-les de plus en plus longtemps ensemble. Faites aussi découvrir à votre chat les autres personnes de la maison, vos enfants et/ou votre partenaire. Emmenez également votre chaton en voiture à l’occasion, dans un panier de transport, avant qu’il n’atteigne l’âge de 16 semaines. Il se sentira ainsi moins stressé lorsque vous devrez l’emmener à nouveau en voiture par la suite. Cela facilitera par exemple les visites chez le vétérinaire, pour vous comme pour le chat.

Restez calme et évitez le stress

Le calme et la régularité sont indispensables pour la sociabilisation de votre chaton. Si vous restez vous-même calme, votre chaton comprendra qu’il n’a rien à craindre s’il entend un bruit inconnu, par exemple. Si vous remarquez qu’il réagit de manière craintive ou agressive en découvrant une nouveauté, laissez-le un peu seul dans un endroit où il se sent en sécurité, par exemple dans son panier. Et n’oubliez surtout pas de jouer avec lui ! Cela lui permettra de découvrir que les êtres humains peuvent être très amusants et vous resserrerez les liens avec votre chaton. S’il joue de manière détendue, sans mordre ni griffer, récompensez-le en lui donnant des aliments qu’il aime ou quelques croquettes !

Avec les chatons, une récompense donne de meilleurs résultats qu’une punition

Conservez toujours une approche positive dans vos relations avec votre chaton ou votre chat. Les punitions ne provoquent que des réactions négatives et ne feront qu’éloigner davantage votre chat, ce qui n’est pas votre but, bien entendu ! Il vaut toujours mieux récompenser les bons comportements et ignorer les mauvais. Restez toujours calme et positif dans la sociabilisation de votre chaton et offrez-lui un cadre de vie sans danger, agréable et adapté aux chats.


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis d'accord avec la déclaration de confidentialité i La déclaration de confidentialité décrit ce qu'il advient des informations que vous nous fournissez. En partageant vos informations avec nous, vous acceptez que nous puissions les utiliser de la manière décrite dans notre déclaration de confidentialité. La version la plus récente est placée sur notre site. Lisez l'intégralité de la déclaration de confidentialité ici .
‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...