Comprendre le comportement du chien : décoder son langage corporel

Le chien est-il toujours joyeux quand il remue la queue ? Il n’est pas facile de comprendre le comportement du chien. Voici quelques conseils pour vous aider à mieux décoder le langage corporel de votre chien.

Apprenez à connaître votre chien

Pour comprendre le comportement de votre chien, vous devez d’abord apprendre à bien le connaître, car chaque chien est différent et réagit différemment. En passant beaucoup de temps avec votre chien et en l’observant attentivement, vous reconnaîtrez rapidement certains traits de comportement. Pratiquer des activités physiques avec votre chien, par exemple, est une façon agréable de passer du temps avec lui. Il peut aussi être très utile de faire une petite promenade dans un parc ou dans des endroits dans lesquels se trouvent d’autres chiens, car cela vous permet de voir comment votre chien réagit aux autres et d’en tirer un enseignement. Si vous avez un chiot et que vous allez le sociabiliser, il est également très important de pouvoir décoder son comportement. Une bonne sociabilisation vous permet en effet d’éviter les comportements agressifs ou craintifs les plus courants.

Signes de stress ou de peur

Le langage corporel du chien peut exprimer beaucoup de choses, par exemple du stress. Certains signes peuvent également avoir plusieurs significations. Il faut donc toujours tenir compte du contexte, pour les interpréter. Signes de stress chez le chien :

Aboiements excessifs : Chaque chien aboie à l’occasion, mais des aboiements excessifs peuvent être révélateurs de stress chez votre chien, par exemple en présence d’autres chiens ou de personnes inconnues ou lorsque votre chien se trouve seul à la maison.

Tremblements ou frémissements : Votre chien peut bien entendu trembler parce qu’il a froid ou qu’il est mouillé, mais ses tremblements peuvent aussi être des signes de stress. Il a peut-être eu peur et va se tapir ou se cacher.

Bave ou lèchements excessifs : Si votre chien bave de manière excessive, c’est peut-être parce que certaines situations le placent en état de stress.

Grattements : Lorsque votre chien se gratte, cela peut être le signe d’une allergie, mais des grattements excessifs sont souvent signes de stress. Ils peuvent aussi être révélateurs d’un ennui. Dans ce cas, vous pouvez lui donner des jouets plus amusants et passer davantage de temps avec lui.

Signes de colère ou d’agression

On peut voir à différents signes qu’un chien est en colère ou devient menaçant. Ici encore, il faut tenir compte du contexte. Si vous voyez qu’un chien est agressif ou en colère, ne l’approchez pas et laissez-le tranquille jusqu’à ce qu’il se soit calmé. Chez le chien, on utilise souvent « l’échelle de l’agression », qui définit différents signaux. Cette échelle va des premiers signaux de gêne, détournement de la tête ou clignement des yeux par exemple, jusqu’aux aboiements menaçants et aux grondements, pour finir par le chien qui montre les dents. Le fait que le chien se lèche rapidement la truffe est également un signe d’agressivité.

Signes de joie

Il est possible de voir à différents signes que le chien est heureux ou joyeux. Lorsqu’il est heureux et se sent bien dans sa peau, le chien a généralement une belle robe brillante. Le fait d’agiter la queue peut aussi être un signe de joie, tout comme une attitude excitée (avec l’arrière-train relevé et l’avant du corps aplati sur le sol) ou des sauts, par lesquels votre chien veut vous dire : « Chouette, c’est l’heure de jouer ! ». Quand le chien est heureux, son comportement est généralement stable, sans accès extrêmes.

Signes de maladie

Lorsqu’il est malade ou ne se sent pas bien, le chien ne peut pas l’exprimer par des mots, mais vous pouvez le comprendre en décodant son langage corporel. Il se tapit et se cache, par exemple, ou semble moins joyeux. Des changements dans les selles, une accélération de la respiration et certains signes extérieurs peuvent également être des symptômes de maladie. Un chien malade est moins actif, il a moins d’appétit et n’a plus d’enthousiasme ou très peu. Consultez toujours votre vétérinaire en cas de doute.

Ambiguïté des signes

Il est parfois très difficile de décoder et de comprendre le comportement du chien en se fondant sur des signes individuels. Ainsi, le fait de se lécher rapidement la truffe peut être un signe d’agressivité ou de stress, mais si votre chien vient de manger quelque chose qu’il a aimé, ce geste peut très bien n’avoir aucune signification particulière. Le fait d’agiter la queue peut être un signe de joie, mais aussi de vigilance. Il faut donc toujours tenir compte du contexte.

Reconnaître les comportements indésirables et les corriger

Avec ses grands yeux et son regard suppliant, le chiot est absolument adorable. Pourtant, mendier et réclamer font partie des comportements indésirables. Si votre chien dévore sa gamelle en quelques instants, il n’est peut-être pas seulement affamé : il peut aussi s’agir d’un comportement possessif ou de gloutonnerie, qui sont également des comportements indésirables. Les comportements indésirables doivent être corrigés dès leur apparition.


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis d'accord avec la déclaration de confidentialité i La déclaration de confidentialité décrit ce qu'il advient des informations que vous nous fournissez. En partageant vos informations avec nous, vous acceptez que nous puissions les utiliser de la manière décrite dans notre déclaration de confidentialité. La version la plus récente est placée sur notre site. Lisez l'intégralité de la déclaration de confidentialité ici .
‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...