Le mal des transports chez le chien : conseils pour emmener votre compagnon sans problèmes

Nous ne sommes pas les seuls à souffrir de mal au cœur dès que la voiture démarre : les chiens peuvent eux aussi ressentir ce malaise. Voici quelques conseils pour rendre vos déplacements aussi agréables que possible, avec votre chien.

Le mal des transports chez le chien

Tout comme nous, les chiens ont un organe de l’équilibre, qui fournit au cerveau des informations nécessaires pour conserver l’équilibre. Cet organe fonctionne en permanence, quand nous marchons, quand nous sommes assis et debout, et il en va de même chez le chien. Quand un chien se déplace en voiture ou en bateau, par exemple, le fonctionnement de l’organe de l’équilibre peut être perturbé du fait des mouvements durant le transport, ce qui peut provoquer nausées, maux de tête, pertes d’équilibre ou vomissements chez le chien. Quelques conseils adéquats – assortis de médicaments éventuels – vous permettront de faciliter et d’agrémenter les déplacements pour votre chien et vous pourrez ainsi partir ensemble sans problèmes.

Symptômes du mal des transports chez le chien

Le mal des transports chez le chien s’accompagne de différents symptômes, par exemple :

• vomissement et / ou nausée
• bave
• angoisse et / ou tremblements
• élimination d’urine ou de selles

Le chien présente généralement certains de ces symptômes, mais pas tous.

Associations positives

Les chiens associent les événements et les sentiments. Il importe donc de veiller à ce que votre chien associe le déplacement en voiture à un événement positif. Si votre chien souffre du mal des transports durant un déplacement et vomit ou urine, par exemple, ne le punissez pas car cela ne ferait qu’empirer la situation.

Si le chiot a déjà été en voiture avec sa mère, c’est un bon début. Si la mère réagit bien au déplacement, cela crée généralement une expérience positive pour le chiot.

Conseils pour la route

Voici quelques conseils pour rendre le voyage aussi agréable que possible et pour que votre chien associe le déplacement en voiture à un événement positif :

• Laissez votre chien s’habituer peu à peu à la voiture et donnez-lui quelque chose de reconnaissable à emporter.
• Commencez par des déplacements de courte durée, puis prolongez-les progressivement.
• Aérez suffisamment la voiture avec de l’air frais, par exemple en entrouvrant une fenêtre. Veillez cependant à ce que le chien ne puisse pas passer la tête par la fenêtre, car cela pourrait provoquer une otite.
• Réglez une température agréable dans la voiture. La température du corps du chien met un certain temps à s’adapter. Il ne doit donc faire ni trop chaud ni trop froid dans la voiture.
• Ne donnez rien à manger à votre chien pendant les deux heures précédant le départ.
• Durant de plus longs voyages, faites régulièrement des pauses, donnez à boire à votre chien et faites des petites promenades avec lui.
• Récompensez les comportements positifs et faites en sorte que votre chien associe la voiture à un événement agréable, par exemple avec une petite promenade ou un jeu en arrivant. Ne l’emmenez donc pas en voiture uniquement pour aller chez le vétérinaire.
• Lisez également notre article sur le transport d’un chien dans une voiture électrique.

Médicaments

Il existe différentes sortes de médicaments pour lutter contre le mal des transports chez le chien ou le chat. Consultez votre vétérinaire pour connaître les médicaments qui conviennent le mieux à votre chien et les doses à respecter.

Emmener son chien en vacances

Rien n’est plus amusant que d’emmener son chien en vacances, après une préparation adéquate. Notre article « Les solutions pour votre chien ou votre chat pendant vos vacances : vous l’emmenez avec vous » vous donne toutes sortes de conseils pour partir en voyage correctement préparé.

Si vous cherchez de l’inspiration pour passer des vacances durables, lisez nos conseils dans l’article « Vacances durables avec votre chien ou votre chat ».


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis d'accord avec la déclaration de confidentialité i La déclaration de confidentialité décrit ce qu'il advient des informations que vous nous fournissez. En partageant vos informations avec nous, vous acceptez que nous puissions les utiliser de la manière décrite dans notre déclaration de confidentialité. La version la plus récente est placée sur notre site. Lisez l'intégralité de la déclaration de confidentialité ici .
‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...