Livraison gratuite à partir de 30 € (en Belgique et en France)
arrowRetour au blog

Maison adaptée à la présence d’un chien | Conseils et suggestions

Votre famille a décidé d’adopter un chien ou un chiot. C’est un très heureux événement, qui requiert toutefois certains préparatifs dans la maison. Le chiot est très curieux et veut tout découvrir, aussi devez-vous apporter certaines modifications dans votre logement, afin de lui offrir un cadre de vie agréable et sans danger. Nous vous présentons ici les points à prendre en compte.

Attention aux substances toxiques

Le chien est un animal curieux par nature, qui peut goûter tout ce qu’il trouve. Ne laissez donc jamais de substances toxiques à des endroits facilement accessibles pour votre chien, par exemple des plantes d’intérieur toxiques. Il est préférable de bannir de chez vous les plantes suivantes :

• Dieffenbachia
• Lis
• Philodendrons
• Poinsettia ou étoile de Noël

Le chocolat est également très toxique pour le chien. Son foie ne parvient pas à dissoudre correctement la théobromine qu’il contient et cela peut lui être fatal. Veillez donc à ce qu’aucun bonbon au cacao ni aucune barre de chocolat ne soit accessible dans la maison. Vous trouverez ici une liste des aliments à ne pas donner au chien.

Ranger, encore et toujours

Vous devrez ranger encore plus que de coutume et ne rien laisser traîner dans la maison. Placez hors de portée les objets potentiellement dangereux comme les pièces de monnaie, les CD ou les objets non comestibles susceptibles d’asphyxier votre chien. Rangez-les sur une étagère en hauteur ou dans une armoire qui ferme correctement ou, mieux encore, qui ferme à clef. Ne laissez pas traîner de restes d’aliments et de repas. Les chiens adorent les petits os, mais ils peuvent être dangereux pour eux. N’oubliez pas non plus de ranger correctement tous les produits tels que les médicaments et les produits de nettoyage.

Délimiter l’espace

Il est essentiel de faire clairement comprendre à votre chien, dès le début, qu’il peut aller dans certains endroits et pas dans d’autres. Votre chiot connaîtra ainsi sa liberté de mouvement, ce qui lui évitera des incertitudes et ne l’incitera pas à aller dans des endroits qui lui sont interdits. Si vous ne voulez pas que votre chiot monte à l’étage ou aille dans une pièce donnée, par exemple, vous pouvez installer une ou plusieurs barrières ou barrières d’escalier.

Conseils :

• Dissimulez les câbles électriques dans des goulottes de protection.
• Protégez vos meubles et vos plantes.
• Faites en sorte que votre chien ne puisse pas accéder à des substances toxiques.
• Ne laissez pas votre chien dans la cuisine lorsque vous cuisinez, en raison des risques de brûlures.
• Veillez à ce que votre chien ne puisse pas accéder à des restes de repas.

Adapter le jardin à la présence d’un chien

Vos préparations ne concernent pas que l’intérieur de la maison : l’extérieur doit aussi être aménagé. Vous devez adapter votre jardin à la présence d’un chien, par exemple en enlevant les plantes toxiques éventuelles et en installant une clôture solide.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alimentation saine et biologique pour les animaux

Des meilleures conditions de vie dans nos élevages

Ingrédients purs, sans pesticides ni OGM

Avis de nos clients

Rating star 4.7 de 5

384 avis

Paiement facilité

    

Une différence positive