Prodiguer les premiers soins à son chien ou chat

Comme les humains, les animaux ne sont pas à l’abri de se blesser. Songez à une chute malheureuse, une plaie ou encore l’ingestion d’un élément contre-indiqué. Grâce à ces quelques conseils, vous pourrez porter secours à votre animal.

Premiers secours : d’abord consulter le vétérinaire

Lorsque votre animal ne va pas bien ou que vous suspectez quelque chose, il est important de toujours d’abord consulter le vétérinaire. Celui-ci pourra évaluer la situation et vous donner des conseils précis. Veillez toujours à expliquer la situation avec la plus grande clarté. L’animal doit-il être vu par le vétérinaire ? Dans ce cas, décidez ensemble s’il convient de faire appel à une ambulance vétérinaire ou si vous pouvez transporter l’animal par vos propres moyens.

Intoxication de votre chien ou chat

Les animaux sont généralement des êtres dotés d’une grande curiosité. Ils fouinent dans les armoires, sous la table à manger, dans le jardin ou dans le garage et peuvent y trouver des produits toxiques pour eux : produits de nettoyage, antigel, mort-aux-rats, etc. De même, ils sont susceptibles d’ingérer des plantes tout aussi néfastes. Votre première intuition sera alors sans doute de faire vomir votre animal. Or ce peut être très dangereux pour lui. Dans un cas d’intoxication, aussi, il est important de d’abord contacter votre vétérinaire. Racontez-lui ce que votre animal a ingéré pour qu’il puisse vous livrer ses précieux conseils !

Blessures

Votre animal de compagnie pourrait se blesser de bien des façons. Voici quelques exemples :

Blessures provoquées par un combat : tout animal qui passe du temps à l’extérieur est susceptible de rencontrer d’autres animaux. Et ces rencontres ne sont pas toujours amicales. Une morsure ou un coup peut donner lieu à des blessures graves. Dans ce cas, rendez-vous le plus vite possible chez votre vétérinaire pour les faire traiter et désinfecter. Le risque d’infection n’est en effet jamais à négliger.

Blessures provoquées par des objets coupants ou pointus : votre animal peut s’ouvrir ou se couper avec une foule d’objets. Le traitement à appliquer dépendra de la situation. Si vous voyez encore de petits fragments ou objets dans la peau ou les pattes, comme du verre, une aiguille ou un éclat, vous pouvez les retirer vous-même. Pour les objets plus grands et pointus, en revanche, cette opération serait contre-indiquée, car vous risqueriez de provoquer une hémorragie. Désinfectez rapidement la blessure, dans la mesure du possible, puis consultez votre vétérinaire.

Brûlures : un petit feu dans le jardin ou la cheminée pourrait amener votre chien ou chat à se brûler. Il est essentiel, dans un premier temps, d’éteindre le feu le plus rapidement possible. Outre le feu, des projections d’eau bouillante peuvent elles aussi causer de sérieuses brûlures. Refroidissez la zone brûlée sous de l’eau tiède pendant au moins 5 minutes. Et même 15 minutes si la brûlure est grave. Là encore, consultez votre vétérinaire pour déterminer la suite du traitement.

Contusions ou fractures

Un chat retombe toujours sur ses pattes, nous dit l’adage. Néanmoins, dans la réalité, votre animal pourrait bien connaître un atterrissage difficile après un saut ou une chute. Les animaux aussi peuvent donc souffrir de contusions ou de fractures. Pour le savoir, observez si votre animal boite ou présente un gonflement. Emmenez-le chez le vétérinaire pour le faire soigner si tel est le cas. Les contusions se soigneront généralement grâce à l’application d’un bandage. Vous pouvez aussi utiliser une poche de gel froid pour atténuer le gonflement.

Un environnement sécurisé

S’il est vrai qu’un accident est vite arrivé, vous avez la possibilité, en tant que maître, de sécuriser le plus possible l’environnement de votre animal. Nous vous en disons plus dans nos articles « Un cadre de vie agréable et sans danger pour le chat » et « Un cadre de vie agréable et sans danger pour le chien ». En outre, il est également recommandé de préparer une trousse de premiers secours destinée à votre animal. Vous pouvez y mettre toutes sortes d’articles utiles, comme de l’iode, une petite pince, un canif, de la gaze stérile et des bandages. N’oubliez pas d’emporter cette trousse si vous partez en voyage avec votre animal !


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis d'accord avec la déclaration de confidentialité i La déclaration de confidentialité décrit ce qu'il advient des informations que vous nous fournissez. En partageant vos informations avec nous, vous acceptez que nous puissions les utiliser de la manière décrite dans notre déclaration de confidentialité. La version la plus récente est placée sur notre site. Lisez l'intégralité de la déclaration de confidentialité ici .
‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...