Un logement adapté à votre chien

Si vous envisagez d’adopter un chien, tenez compte du fait qu’il aura sa propre place dans la famille et dans la maison. Déterminez donc au préalable les règles à appliquer, l’endroit que vous lui destinez dans la maison et la liberté que vous lui accordez, pour lui offrir ainsi un logement qui lui conviendra.

Adaptez la maison à la présence d’un chien

Avant de pouvoir accueillir le nouveau membre de votre famille, vous devez préparer votre logement pour sa venue, car vous voulez bien entendu que la maison et le jardin ou le balcon soient agréables et sans danger pour votre chien.

Pour que le logement soit sans danger pour le chien, placez en hauteur les objets qu’il ne doit pas toucher ou rangez-les dans des armoires ou des pièces fermées. Installez une petite barrière si vous ne voulez pas que votre chien puisse monter à l’étage et dissimulez tous les câbles électriques apparents dans des goulottes de câbles. Lisez tous nos conseils pour adapter votre logement à la présence d’un chien.

Achats à prévoir

Suffisamment de jouets – Les jouets à mordre sont notamment très importants pour les chiots. N’utilisez pas de vieilles chaussures, car un chiot ne fait pas la différence entre des vieilles chaussures et des chaussures neuves et il pourrait donc très bien jouer avec vos bonnes chaussures par la suite.
Panier ou cage – Une cage pour chien, un panier ou une couverture moelleuse peut devenir un endroit agréable et apprécié par votre chien.
Gamelle pour l’eau et les aliments – Achetez une gamelle pour l’eau et les aliments et placez-la à un endroit permanent dans la maison.

Vous devez également préparer le jardin pour la venue d’un chien. Veillez par exemple à ce que votre chien ne puisse pas se sauver du jardin et enlevez les plantes toxiques pour qu’il ne risque pas d’en manger.

La cage ou le panier : un endroit agréable et sûr pour le chien

Il est essentiel que votre chien dispose de sa propre place, pour s’y reposer et s’y sentir en sécurité. Achetez-lui donc un panier ou une cage pour chien. Il pourra y emporter ses jouets, y dormir ou tout simplement s’y retirer un moment pour être au calme.

La cage ou le panier doit être un lieu agréable et sûr pour le chien : vous ne devez donc jamais l’y envoyer pour le punir. Récompensez votre chiot chaque fois qu’il s’y rend de lui-même. Il appréciera encore davantage sa propre place.

Des règles claires à la maison

Pour votre chien comme pour vous-même, les règles doivent être claires à la maison. Toute la famille doit appliquer les mêmes règles, pour que le chien puisse comprendre ce que vous attendez de lui. En cas contraire, il risquerait de se sentir moins en sécurité et de devenir plus agité et moins obéissant.

Réfléchissez bien à la liberté que vous donnez à votre chien dans la maison, par exemple si vous l’autorisez à se coucher sur le canapé ou sur le lit. Convenez clairement de ces règles en famille au préalable, afin d’apprendre ensuite à votre chien où il peut aller librement dans la maison et où il ne doit pas aller. Pour enseigner ces règles à votre chien, qu’il soit jeune ou adulte, faites-le partir chaque fois qu’il se rend dans un endroit où il n’est pas autorisé à aller et conduisez-le à un endroit où il peut aller, en le récompensant de s’y trouver. Ne punissez jamais votre chien s’il se trouve dans une pièce que vous lui interdisez : un simple « non ! » suffit. Conduisez-le à sa place et récompensez-le aussitôt.

Laisser son chien seul à la maison

Il n’est pas possible de rester en permanence avec son chien et, dans la plupart des cas, le laisser seul quelques heures ne pose aucun problème. Habituez votre chien à vos absences de manière très progressive – d’abord quelques instants, puis quelques minutes, une heure, etc. pour qu’il comprenne bien que vous allez vraiment revenir. En le lui enseignant peu à peu, votre chien risquera moins de se sentir abandonné ou de faire des dégâts dans la maison en votre absence. Découvrez comment apprendre à votre chien à rester seul.


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis d'accord avec la déclaration de confidentialité i La déclaration de confidentialité décrit ce qu'il advient des informations que vous nous fournissez. En partageant vos informations avec nous, vous acceptez que nous puissions les utiliser de la manière décrite dans notre déclaration de confidentialité. La version la plus récente est placée sur notre site. Lisez l'intégralité de la déclaration de confidentialité ici .
‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...