Vaccination des chatons : contre quelles maladies, pourquoi et quand ?

Il est conseillé de faire vacciner votre chaton pour le protéger des maladies. Dans ce cas, il est utile de savoir comment fonctionnent les vaccinations, pourquoi il faut vacciner votre chaton et à quels moments il est préférable de le faire. Cet article vous présente toutes ces informations.

Comment faire vacciner votre chaton ?

La vaccination ne peut être effectuée que par un vétérinaire. Vous devez donc prendre rendez-vous chez votre praticien ou dans votre clinique vétérinaire. Vous effectuez vous-même les traitements contre les vers et les puces, à l’aide de traitements vermifuges et de produits anti-puces.

Qu’est-ce qu’une vaccination ?

Le vaccin est une substance (parfois une faible dose d’agent pathogène) qui provoque la production d’anticorps, sans que l’animal ne tombe malade. Lorsque le chat vacciné entre en contact avec une source de contamination par la suite, il résiste mieux aux agents pathogènes. Son organisme peut les combattre plus rapidement et plus efficacement, ce qui réduit au minimum les risques de maladie.

Pourquoi vacciner un chaton ?

Le lait maternel transmet au chaton des anticorps. Cependant, après quelques semaines, ils ne suffisent plus pour le protéger efficacement. Pour préserver au mieux la santé du chaton et assurer sa croissance, il est donc vivement conseillé de le faire vacciner, surtout contre la panleucopénie féline (herpèsvirus félin) et la grippe féline (calicivirus félin). Ces maladies du chat sont très répandues et peuvent être mortelles, surtout chez les jeunes chats.

Titrage

Après une vaccination, le système immunitaire du chat est censé produire des anticorps, mais cela ne se produit malheureusement pas chaque fois. Les vaccinations peuvent présenter des effets secondaires contrariants. Pour éviter cela, vous pouvez faire effectuer un titrage pour votre chat ou votre chaton. Le titrage consiste à déterminer, par une prise de sang, la quantité d’anticorps présents dans le sang de votre chat. Le titrage et le contrôle de la présence d’anticorps dans l’organisme du chat permettent d’éviter des vaccinations inutiles.

Quand doit-on vacciner un chaton ?

La vaccination de base se constitue de vaccins contre la panleucopénie féline et la grippe féline. Le tableau ci-dessous indique les moments précis des vaccinations et des rappels :

Le vaccin contre la grippe féline doit être renouvelé chaque année et celui contre la panleucopénie féline est à renouveler tous les trois ans. Ces vaccins sont obligatoires si vous placez votre chat dans une pension pour animaux, par exemple durant une absence ou pendant vos vacances.

Contre quelles autres maladies peut-on vacciner un chat ?

Outre la vaccination de base contre la panleucopénie féline et la grippe féline, vous pouvez également faire vacciner votre chat contre les maladies suivantes : rage, leucémie féline (leucose féline), péritonite infectieuse féline (PIF) et chlamydiose féline (chlamydophila felis). Étant donné que la rage peut être transmise à l’homme par les chats (et d’autres animaux), il est bon de faire vacciner votre chat à titre préventif contre cette maladie, pour sa santé comme pour la vôtre.

Remarque : Pour tout déplacement à l’étranger, votre chat doit être vacciné contre la rage. Cette vaccination doit figurer sur le passeport du chat.

Faut-il aussi faire vacciner un chat d’intérieur ?

Un chat qui reste toujours à l’intérieur est moins en contact avec d’autres chats et des animaux (sauvages) ; il n’est donc pas nécessaire de le faire vacciner contre toutes les maladies. Cependant, même pour des chats d’intérieur, les vaccins de base contre la panleucopénie féline et la grippe féline sont vivement conseillés, car le propriétaire du chat peut faire entrer lui-même des agents pathogènes dans la maison, sous ses semelles de chaussures par exemple.


En savoir plus

Donnez vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis d'accord avec la déclaration de confidentialité i La déclaration de confidentialité décrit ce qu'il advient des informations que vous nous fournissez. En partageant vos informations avec nous, vous acceptez que nous puissions les utiliser de la manière décrite dans notre déclaration de confidentialité. La version la plus récente est placée sur notre site. Lisez l'intégralité de la déclaration de confidentialité ici .
‹ back

87% voit le
résultat

après le passage
au bio

“Le fait que les protéines sont plus facilement absorbables et qu’il n’y a aucun arôme ni parfum artificiels, les symptômes disparaissent souvent déjà après un mois.”
Wim de Leeuw, vétérinaire à Valkenburg

Voilà ce qu’il y a dans nos aliments

  • Du bœuf et de la volaille qui ont eu assez d'espace et ont été alimentés avec des aliments biologiques
  • Du poisson pêché de façon durable
  • Des légumes et des produits naturels tels que l'Aloe Vera et des Omégas 3 & 6

Voilà ce qu’il N’y a PAS dans nos aliments

  • ×
    >Hormones et antibiotiques
  • ×
    >Herbicides et pesticides
  • ×
    >Colorants, arômes et autres additifs artificiels
  • Moins de démangeaison

  • Moins de symptômes
    allergiques

  • Une fourrure et des dents
    en bonne santé

  • Réduction du risque
    de lésions hépatiques et rénales

img

We testen ons voer niet in grote kille kennels. Sterker nog, we laten onze eigen en andermans huisdieren gewoon lekker thuis proeven.

img

We vinden het niet meer van deze tijd om plofkippen te werken en vlees uit megastallen te halen.

Verkrijgbaar bij:

en online:

Laden...