• Livraison gratuite à partir de 50 € (en Belgique et en France)

Chienne en chaleur : que dois-je faire ?

Avoir une chienne en chaleur pour la première fois peut être assez déroutant. Son corps se prépare à la reproduction et cela provoque des changements physiques mais aussi dans son comportement. Pour vous préparer à cet évènement important dans la vie de votre animal de compagnie, nous avons réuni toute l’information que vous avez besoin de connaître sur les chaleurs de la chienne et aussi des conseils pour bien gérer cette nouvelle situation.

Chienne en chaleur : que se passe-t-il ?

Les premières chaleurs de la chienne se produisent quand elle démarre sa phase de puberté. Chez les chiens de petite race, cela arrive vers les 6 mois. Pour les plus gros chiens, c’est plutôt entre le 10ème et le 16ème mois. Plus la chienne est grande et plus cela va prendre du temps pour que le cycle sexuel de la chienne démarre. Cependant, il y a une constante chez toutes les races : les premières chaleurs ont lieu une fois que le corps de l’animal a complètement terminé sa croissance.

Les chaleurs de la chienne indiquent que son corps est prêt à l’accouplement. En effet, son utérus se prépare pour la fécondation et le reste de son corps est prêt à attirer les mâles. La fréquence du cycle sexuel de la chienne dépend des races. Cependant, de manière générale, les chaleurs se produisent environ deux fois par an. Pour certaines races, il est possible que cela n’arrive qu’une seule fois. Les chaleurs de la chienne durent en général trois semaines. Cependant, elle est fertile seulement pendant quelques jours.

Les chaleurs de la chienne se produisent tout au long de sa vie mais une chienne âgée est beaucoup moins fertile qu’un animal jeune. Lorsque vous accueillez une chienne dans votre foyer, gardez à l’esprit que vous allez être régulièrement confronté à cette phase importante de sa vie d’adulte. Continuez la lecture pour savoir à quoi vous attendre !

Chaleurs de la chienne combien de temps durent-elles ?

Pour comprendre réellement ce qui arrive à votre chienne en chaleur, il est important de comprendre les 4 différentes phases qui composent le cycle sexuel de la chienne. Découvrons brièvement ces 4 phases !

Phase 1 : Pro-oestrus

Durant cette phase, le corps de votre chienne se prépare pour la période de fertilité. Cela dure en général entre 9 et 17 jours. La vulve de votre chienne commence à gonfler et quelques fois, vous pouvez trouver quelques gouttes de sang. Votre chienne n’est pas encore fertile à ce stade. Elle n’est donc pas encore intéressée par un éventuel accouplement. En ce qui concerne son comportement, vous pouvez remarquer qu’elle se montre un peu agitée.

Phase 2 : Oestrus

L’ovulation a lieu pendant cette phase. Maintenant, votre chienne est fertile. Cette phase dure entre 4 jours et 2 semaines. Les mâles s'intéressent à votre animal de compagnie et ce sentiment est réciproque. Votre chienne recherche activement un mâle pour l’accouplement. Voici une indication qui démontre que votre chienne est prête à s’accoupler : elle place sa queue sur le côté quand un autre chien commence à la renifler. Vous devez faire attention durant cette phase si vous ne souhaitez pas que votre chienne s’accouple avec n’importe quel mâle.

Phase 3 : Diestrus

Les symptômes diminuent durant cette phase. Votre chienne n’est plus fertile. À ce moment, il est important de savoir si elle est enceinte ou pas.

Une chienne qui n’est pas encore enceinte peut toujours concevoir pendant cette période. Vous pouvez en apprendre davantage dans cet article Gestation chez la chienne : toutes les informations nécessaires. Lorsqu’elles ne sont pas enceintes à ce stade-là, la plupart des chiennes reviennent à leur vie habituelle au bout de 6 ou 10 semaines.

Phase 4 : Anoestrus

Cette phase fait référence au moment où les chaleurs de la chienne sont complètement terminées. Le corps et le comportement de votre chienne sont à nouveau normaux. Elle n’est plus fertile. Cette phase dure, en général, entre 100 et 140 jours mais cela peut-être plus long chez les chiennes de grande taille. Cependant, il y a toujours des exceptions à la règle. Par exemple, cette phase est bien plus courte chez les bergers Allemands femelles.

Anomalies du cycle sexuel de la chienne

Parfois, il est difficile de déterminer pour un propriétaire si sa chienne est en chaleur. En effet, les symptômes ne sont pas les mêmes pour toutes les chiennes.

Certaines chiennes ont des chaleurs silencieuses. Cela signifie qu’elles ne montrent aucun symptôme physique d’une chienne en chaleur. Quant à leur comportement, il change à peine. Quand cela arrive, il est impossible de déterminer si votre chienne est fertile, ce qui rend l’accouplement difficile. Si vous pensez que c’est le cas de votre chienne, consultez votre vétérinaire si vous avez l’intention de la faire se reproduire.

Le cycle sexuel de la chienne peut aussi être divisé en deux. La première phase démarre, puis stoppe et reprend plus tard, ce qui entraîne un retard de la phase suivante. Dans ces cas, il est très difficile de déterminer quand aura lieu la période de fertilité de votre chienne puisque l’ovulation se produit bien plus tard que si le processus s’était déroulé normalement.

Enfin, il est aussi possible que votre chienne n’ovule pas du tout. Dans ce cas, elle se retrouve bloquée dans la phase de pro-oestrus, qui peut durer entre 6 et 8 semaines. Une absence d’ovulation est aussi souvent causée par une anomalie. Si vous pensez que votre chienne se trouve dans cette situation, consultez votre vétérinaire pour plus d’informations.

Chienne en chaleur : quels sont les signes ?

Les changements physiques et comportementaux permettent de savoir si votre chienne est en chaleur ou non.

Les changements physiques se caractérisent par un gonflement de la vulve, et pour certaines chiennes, la présence de sang. La quantité diffère suivant les animaux. Quelques fois, il est difficile de se rendre compte que sa chienne est en chaleur, par exemple, si elle lèche rapidement le sang qui est tombé par terre.

Les changements comportementaux sont différents d’un chien à l’autre, notamment en raison de la race. En général, vous remarquez que votre chienne se montre plus distraite et a du mal à se concentrer. Elle peut aussi se montrer agitée et d’humeur changeante. Certaines chiennes se mettent à uriner plus souvent pendant leurs chaleurs car elles ressentent le besoin de marquer leur territoire.

Vous pouvez aussi prêter attention aux comportements des autres chiens lorsqu’ils sont en présence d’une chienne en chaleur. Étant attirés, ils démontrent plus d’intérêt que d’habitude. Donc si votre chienne reçoit plus d’attention qu’en temps normal, il y a de bonnes chances pour qu’elle soit en chaleur. Les autres femelles pourront aussi lui porter plus d’attention que d’habitude. Votre chienne en chaleur pourra réagir de différentes manières : renifler à son tour ou avoir tendance à grogner.

Conseils pour gérer sa chienne en chaleur

Votre chienne en chaleur veut s’accoupler et est à la recherche d’un mâle. Elle émet une odeur différente pour les attirer et ceux-ci peuvent avoir un comportement imprévisible.

Le plus sûr est de la maintenir en laisse lors de la promenade et de ne pas la laisser courir librement dans les endroits où elle est susceptible de croiser d’autres chiens. Pour réduire les risques de croiser un mâle sur votre chemin, vous pouvez modifier l’itinéraire de votre promenade habituel et vos horaires de sortie. L’accouplement canin est très rapide mais une fois qu’il a débuté, il est impossible de l’arrêter. Mieux vaut donc prendre vos précautions pour éviter un quelconque risque lors de vos balades.

Vous avez une chienne en chaleur et un chien mâle chez vous ? Vous devriez les séparer. C’est sans doute une situation compliquée mais c’est la seule solution pour éviter l’accouplement entre vos deux animaux si vous baissez la garde un instant. Vous pouvez aussi mettre une culotte spéciale à votre chienne pour éviter l’accouplement. Normalement, elles ne remplissent pas leurs fonctions mais elles ont l’avantage de vous laisser du temps pour pouvoir séparer vos animaux. Ces culottes permettent aussi d’absorber le sang.

Enfin, n’en demandez pas trop à votre chienne dans ces moments-là. Elle passe par un moment difficile aussi bien physiquement que mentalement. Ce n’est pas le moment de lui faire essayer ou apprendre de nouvelles choses. Bien entendu, vous n’avez pas non plus à tolérer ce qui n’est pas permis mais ne fixez pas des attentes trop hautes.

Chaleurs de la chienne : comment les éviter ?

Si vous ne voulez pas que votre chienne se reproduise, le plus simple est de recourir à la stérilisation. Il s’agit d’une décision efficace qui évitera à votre chienne d’être en chaleur. Pendant l’opération, ses ovaires sont retirés. Cela stoppe l’ovulation. Votre chienne ne sera donc plus jamais en chaleur.

La stérilisation de la chienne a de nombreux avantages :

  • elle réduit les risques de tumeur mammaire ;
  • elle a effet calmant sur l’animal ;
  • elle diminue le risque d’infections utérines ;
  • elle élimine le risque de grossesses imaginaires ;
  • elle réduit le risque de diabète et d’acromégalie, un problème hormonal.

Bien entendu, il existe aussi quelques désavantages à avoir une chienne stérilisée. Elle risque, par exemple, de grossir et la texture de sa fourrure peut se modifier.

Le moment idéal pour stériliser votre chienne, c’est avant qu’elle ait ses premières chaleurs. Généralement, les vétérinaires recommandent de faire cette opération avant les 5 ou 6 ans. Demandez à votre vétérinaire son avis. Vous pourrez échanger sur les pour et les contre avec lui.

Il y a aussi d’autres options pour éviter les chaleurs de la chienne, si vous voulez qu’elle se reproduise dans le futur. Il est conseillé de tenter la reproduction quand un chien est, au moins, âgé de 2,5 ans et que son corps a complètement terminé sa croissance. Avant cela, laissez votre chienne avoir ses chaleurs ou évitez cette situation si vous préférez.

Vous pouvez en parler avec votre vétérinaire, qui vous fournira des informations sur les traitements contraceptifs par hormone qu’il est possible d’administrer à votre animal de compagnie sous la forme de cachets ou d'injections. Gardez bien à l’esprit que la contraception hormonale doit toujours se faire sous le contrôle d’un vétérinaire étant donné qu’il peut y avoir des effets secondaires. Par exemple, une injection hormonale peut entraîner une inflammation utérine, du diabète ou encore un problème rénal.

Une chienne en chaleur a-t-elle besoin d’une alimentation différente ?

Nous avons vu qu’une chienne en chaleur peut avoir des comportements anormaux. Par exemple, son appétit peut diminuer pendant une courte période. Cependant, vous n’avez pas à vous en inquiéter. Votre chienne a seulement besoin de quelques jours pour s’habituer à sa nouvelle situation. Ensuite, elle remangera comme elle le fait habituellement.

Une chienne en chaleur n’a pas besoin d’un type ou de quantité de nourriture différent. Vous pouvez continuer de la nourrir avec la quantité indiquée au dos des emballages de nourriture pour chien Yarrah. Bien entendu, vous pouvez aussi chouchouter votre chienne avec nos mini snacks organiques, sans parfums, colorants et saveurs artificiels, ni pesticides ou OGM. Des snacks sains que vous pouvez donner sans culpabiliser à votre chienne pendant ses chaleurs et aussi à n’importe quel autre moment !

Les êtres humains, les animaux et la nature
Notre blog vous informe de toutes les nouveautés et vous propose des conseils et des informations sur Yarrah.

Promenade chien : toutes les informations utiles

Comment trouver les meilleures promenades chien près de chez vous ? Quelles sont les lois et règles à suivre?

Tiques chien : quoi faire ?

En France, la morsure de tique est une menace qui continue de planer sur nos compagnons à quatre pattes

Chienne en chaleur : que dois-je faire ?

Pour vous préparer à cet évènement important dans la vie de votre animal de compagnie, nous avons réuni toute l’information.